MB900280333En attendant la sortie de mon prochain guide, Ecrire un roman sentimental, en novembre prochain, voici quelques pistes pour mieux cerner ce genre et entamer l'écriture de votre roman.

Un roman sentimental raconte une histoire d’amour qui se termine bien. L’histoire s’articule autour d’un couple dont l’amour est retardé par des obstacles, des complications,  et suit une progression jusqu’au happy end. Cela suit une trame immuable, des embûches retardent le grand amour promis. A l’auteur d’apporter son univers inventif. Même si le lecteur sait qu’à la fin du roman, les deux amoureux seront à nouveau réunis, pour le meilleur, il doit trembler, s’inquiéter, espérer, s’émouvoir,  avant de lire les dernières lignes.

Un roman sentimental comporte de nombreux dialogues, certains romans pouvant en proposer jusqu’à 70 % du texte. Les dialogues permettent d’insuffler du rythme, et d’aérer le récit. Les dialogues rendent plus vivante une scène, une action, une rencontre. Les dialogues dans le roman sentimental sont courts, aérés, fluides.

Le roman sentimental, quelque soit le thème abordé, est une lecture de loisir, qui permet de s’évader un moment de ses tracas quotidiens. C’est une lecture de détente, la promesse de deux  ou trois cents pages (ou plus) de  plaisir et d’évasion. Le ton est léger, l’intrigue captivante, le dénouement réussi. Le lecteur n’attend pas seulement que l’auteur lui raconte une belle histoire d’amour, mais de savoir comment il parviendra à les mener à bon port.

 Voici ce que les lecteurs (et surtout lectrices) attendent dans les pages de leur roman, c’est de lire ces phrases :

 

« Je suis là pour t'aimer, pour te tenir dans mes bras, pour te protéger. Je suis là pour apprendre de toi et recevoir ton amour en retour. Je suis là parce que je ne pourrais être nulle part ailleurs. »

Nicholas Sparks , Une bouteille à la mer, Pocket, 1999

Ou encore

« Aimer, ce n’est pas renoncer à sa liberté, c’est lui donner un sens. »

                                               Marc Lévy, Où es-tu ?, Robert Laffont, 2001

A vos plumes (roses)...

A bientôt pour la suite !

MP900448300[1]