Commencez par la fin ! Quel que soit votre projet, ne partez pas à l’aveuglette. Bien sûr, certains auteurs écrivent sans plan et découvrent au fur et à mesure de leur écriture les aventures de leurs personnages ou, en cas de livre pratique, ce qu’ils veulent transmettre à leurs lecteurs.

Lorsque vous savez la réponse aux enjeux de vos personnages, ou de ce que vous voulez que les lecteurs retiennent de vos conseils, il est plus simple de faire le chemin en sens inverse, donc : trouvez en premier lieu votre fin… Vous pourrez alors « dérouler » votre plan en plaçant vos obstacles, vos enjeux, ou votre sommaire détaillé (si c’est un livre pratique).

Le risque lorsqu’on écrit sans savoir à l’avance  l’aboutissement de l’histoire, c’est de se regarder écrire, avec de jolies phrases, probablement, mais en laissant les personnages vagabonder dans tous les sens, et surtout de se décourager lorsque vous arriverez à une centaine de pages : et maintenant que se passe-t-il ? Comment le personnage va-t-il s’en sortir ?

L’écriture est comme un voyage, savoir où l’on va poser ses bagages à la fin du trajet est plus confortable,  dites-vous que vous n’êtes pas à l’abri des surprises et des bonnes rencontres ;) Marcher où le vent nous porte, sac au dos et courage en bandoulière est réservé aux baroudeurs avertis …

course